L'UNSA IBM signe l'accord Télétravail mais pas l'accord QVT

Publié le

L'UNSA IBM signe l'accord Télétravail mais pas l'accord QVT

L’UNSA IBM signe l’accord Télétravail, mais ne signera pas l’accord QVT

 

Télétravail à IBM France : Un accord qui officialise le télétravail avec des compensations financières qui ne sont pas à la hauteur d’une entreprise telle qu’IBM.

 

Après les signatures de la CFDT et de la CFE-CGC, la signature de l'UNSA rend cet accord majoritaire et immédiatement applicable.

Même si cet accord est en deçà de ses revendications, l’UNSA IBM a tout de même décidé de signer “l’accord d’entreprise relatif aux nouveaux modes de travail au sein d’IBM France SAS” que propose la Direction, car elle ne veut pas vous priver de bénéficier de la protection que vous apporte un télétravail contractualisé, ainsi que de ses quelques avancées pécuniaires.

 

L'accord est disponible ici .

 

L’UNSA IBM aurait souhaité des compensations financières beaucoup plus importantes notamment une prise en charge du repas du midi, une rétro activité (depuis mars 2020) sur le dédommagement du télétravail contraint. La Direction continue à avoir des oursins dans la poche …

Durant ces négociations, l’UNSA IBM a été force de proposition et un certain nombre de ses demandes ont été reprises dans cet accord.

Les points positifs pour les salariés sont la sécurisation du télétravail régulier et du télétravail occasionnel avec des règles contractuelles et une protection avec l’assurance AON d’IBM.

Le télétravail ou le travail ponctuel à distance sera dorénavant possible en tout lieu en France (DROM-COM compris), en accord avec son manager.

L’accord va permettre d’officialiser le télétravail chez IBM avec des règles précises et communes à l’ensemble des salariés de la compagnie, l’avantage d’un accord c’est qu’il est applicable à tous, ce qui évitera des discriminations.

 

3 dispositifs sont mis en place, 2 à la demande du salarié, la 3ème à la demande de la Direction en cas de situations inhabituelles et imprévues

  • Le télétravail régulier dit « hybride »

Fondé sur du double volontariat : le salarié demande à son manager la possibilité de télétravailler régulièrement de chez soi, il est formalisé par un échange de mail

Avec l’accord de son manager, le salarié peut faire le choix de bénéficier jusqu’à 2 jours de télétravail par semaine

4 jours flexibles par mois pourront être ajoutés soit à l’unité soit en les cumulant

Un salarié peut bénéficier jusqu’à 12 jours de télétravail, ces jours peuvent être pris à la demi-journée et peuvent être posés après des jours de congés

Fondé sur la double réversibilité (salarié / manager)

Délai de prévenance de 48 H minimum si suspension du dispositif

 

  • Le travail occasionnel à distance et choisi

Dispositif adressé à tout salarié actif non éligible ou non bénéficiaire du télétravail régulier afin de répondre à des situations temporaires notamment liées à des situations individuelles pour convenance personnelle

Fondé aussi sur le double volontariat

Selon ses souhaits et avec accord de son manager, le salarié pourra bénéficier du travail ponctuel à distance selon le principe suivant :  Dans la limite de 4 jours par mois pouvant être utilisé successivement ou non.  Le travail ponctuel à distance est pris soit à la journée, soit à la demi-journée. 

 

  • Le télétravail contraint ponctuel ou pour des situations individuelles particulières ou collectives exceptionnelles
    • Situations individuelles particulières 

Pour les salariés dit en situation de fragilité, et toujours en application du principe du double volontariat, il est possible que l’entreprise et le salarié puissent recourir à du « télétravail individuel en cas de circonstances individuelles particulières » : ces situations pouvant notamment être liées à la santé du salarié, le télétravail peut apparaitre comme un dispositif d’aménagement des conditions de travail permettant la préservation de la santé et de la sécurité des salariés. 

 

    • Situations collectives exceptionnelles

Dispositif prévu pour répondre à des situations inhabituelles et imprévues, internes ou externes à IBM France SAS, ou à des situations d’urgence (intempéries, évènements sanitaires, ...).

Dans la décision de mise en place, la Direction définira : le nombre de jours télétravaillés, le champ géographique de mise en place, les personnels concernés 

 

Les compensations : Elles ne sont pas à la hauteur mais elles ont le mérite d’exister :

 

  • Siège de travail ergonomique :
    Les salariés qui produiront un certificat médical démontrant la nécessité d’utiliser un siège de travail ergonomique pourront commander un siège et en obtenir le remboursement intégral, dans la limite de 400 euros.
    Les autres salariés souhaitant s’équiper d’un fauteuil de bureau pourront, avec l’accord de leur manager, bénéficier du remboursement à hauteur de 50 % du montant de leur achat et pour un montant maximal remboursé de 100 euros.

 

  • Allocation forfaitaire ou remboursement des équipements dits consommables :

 

  • Allocation forfaitaire mensuelle :  
    Elle sera mise en place lorsque l’outil de gestion du temps de travail dans Workday sera déployé et au plus tard le 30 juin 2021. Cette allocation forfaitaire mensuelle sera de 10 € par mois, pour un salarié effectuant une journée de télétravail par semaine, 20 € par mois pour un salarié effectuant deux jours de télétravail par semaine, 30 € par mois pour trois jours par semaine.
  • Remboursement des équipements dits consommables :
    En attendant le déploiement de l’allocation forfaitaire mensuelle  il est prévu la possibilité pour les salariés de commander du petit matériel informatique et bureautique disponible sur Bond (écran, casque, connectique, … sur Buy@IBM). selon les modalités applicables dans l’entreprise et définies par la procédure CIO 128.

L’UNSA IBM vous explique sur notre site W3 Publisher comment commander ce matériel : https://w3.ibm.com/w3publisher/unsa-ibm

Pour les équipements dits consommables (petites fournitures de papeterie, cartouches d’imprimantes), et qui ne seraient pas disponible à l’achat sur Bond, les salariés pourront bénéficier des modalités de remboursement par NDF dans la limite moyenne de 30 euros par mois et avec l’accord préalable du manager.

 

Qualité de Vie au Travail (QVT).

Le constat : un accord de façade ! l'UNSA ne le signera pas.

Compte tenu de l’incapacité constatée d’IBM à faire perdurer la qualité de vie au travail depuis que celui-ci est contraint à domicile :

  • Non-respect des recommandations sur les plages de travail (nombreuses réunions programmées entre 12H et 14H ou après 19H), alors que le repas à domicile nécessite de la préparation et plus de temps que le repas pris dans un RIE et que les contraintes de chacun demandent des plages horaires libres plus larges ;
  • Aucun budget dégagé à minima depuis plus de 9 mois de télétravail contraint pour s’équiper chez soi du minimum indispensable (écran, imprimante, casque …), permettant de préserver sa vue, son dos, autre TMS et de ne pas déranger sa famille avec des confcall bruyants sur Haut Parleur de l’ordinateur,  

En conclusion, l'UNSA considère que la Compagnie n'a pas été à la hauteur de ses engagements sur le premier accord.

 

 

 

Vous avez des questions ?

Nous avons les réponses.

Contactez nous en toute discrétion. Cliquez Ici

Adhérez pour être mieux protégé

L'UNSA IBM signe l'accord Télétravail mais pas l'accord QVT
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CONRAIRIE 19/01/2021 10:51

Bonjour l accord sur le teletravail a été finalisé. L UNSA ne l a pas signé. Pourriez vous me dire si cet accord va etre mis en place reellement ? Si oui quand? Par exemple : est ce que lors de la periode de travail à domicile les 30e par mois seront versés ? Est ce retroactif ? Si oui quand et comment le faire , le demander ? Comment cela apparait sur la fiche de paie ? Merci Cdt

20/01/2021 20:09

Bonjour
L'UNSA a bien signé l'accord Télétravail le 20 Décembre.
Cet accord est applicable dès maintenant car il a eu la signature d'autres syndicats qui représentent + de 50%
L'indemnisation des jours en télétravail sera actif quand workday intégrera GTT. Pas de rétroactivité.
En attendant vous pouvez commander du matériel dans Bond en suivant notre procédure