NAO Salaire du 16 octobre : On n’en attendait rien, on en a eu pour notre agent.

Publié le par unsa ibm

En préambule, l'intersyndicale présente ses revendications :

 

·         Plus aucun salarié ne doit avoir un salaire mensuel inférieur à 1/12eme du TGA

·         Des augmentations générales des salaires de 3% avec un plancher minimum de 80€

·         La négociation des plans de rémunération variable, avec un salaire fixe mensuel qui ne soit pas inférieur au 1/12eme de la RAEG

·         Une prime exceptionnelle à tous les salariés d'un montant minimum de 1500€ dans le cadre du centenaire d'IBM France

·         La négociation de la prime GDP, tant sur les modalités d'attribution, que sur le montant qui doit être indexé sur la variation du dividende par action décrite dans la feuille de route 2011-2015 d’IBM Corp. en faveur des actionnaires (augmentation du bénéfice par action de 11,52 $ à 20 $),

 

L'intersyndicale rappelle son soutien unanime au personnel de TSS et demande à la direction quelles sont ses réponses aux revendications salariales légitimes des salariés concernés.

 

La Direction Rappelle les « acquis » suite à la réunion de « négociation » de février :

Le plan Salaire a été défini en 3 postes

-       1) Augmentation au mérite 0,8% de la masse salariale pour PBC 1 et 2+. Taux de couverture :  40%

ð  A été déployé depuis le 1er avril

 

-       2) Un Budget de 0,3% pour les écarts avec les salaires mini conventionnel et Egalité pro

-       è  Pas encore déployé. A lieu en fin d’année avec une date rétroactive au 1er Janvier 2014

 

-       3) Un Budget Rétention de 0,2% pour des compétences critiques prioritaires pour l’entreprise (style CAMS mais pas à 100%) qui peut couvrir aussi les salariés évaluée en PBC 2

 

Soit au global un plan de 1,3%

 

L’UNSA dénonce l’opacité de la direction qui ne sait pas définir la masse salariale sur laquelle elle appuis ses pourcentages.

 

La Direction Annonce

è Le passage de 0,2% à 0,4% du Budget Rétention pour des compétences critiques/ prioritaires

 

è Selon la direction le budget d’augmentation passe de 1,3 à 1,5 %.

 

 La Direction précise le plan qui va être mis en œuvre pour les salariés TSS

Il n’y a pas de budget particulier pour TSS

le budget 0,2% supplémentaire sera utilisé pour mettre en place sur TSS des « augmentations individuelles » de rattrapage de TGA. Celles-ci seront mise en place sur la paie d’octobre pour 65% des salariés concernés.

Les Manageurs vont informer les salariés concernés dans les jours qui viennent

 

La revalorisation des astreintes n’est pas prévue car il y à eu un constat de désaccord en juillet, lors du mouvement social de TSS

 

Autre point : la direction n’a, à ce jour, aucun élément d’information concernant les plans de commission 2015.

 

L’UNSA considère que la Direction amalgame des rattrapages au moyen « d’augmentations individuelles » de certains salaires inférieurs à la TGA à de l’augmentation alors que ceci ne représente pour elle que de la trésorerie et pour le salarié concerné de toucher un peu plus tôt ce qui lui est dû.

L’UNSA considère que la Direction essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

 

Pour l’UNSA il n’y a depuis longtemps plus rien à attendre de ces réunions programmées dans le seul soucis de respecter la loi française alors que la seule « négociation » qui existe est celle entre la DRH France avec la finance d’IBM Corp qui considère le personnel comme un centre de coût pour lequel elle n’a aucune considération.

 

Pour l’UNSA, continuer d’appeler ces réunions « réunions de négociation » est tout simplement de la malhonnêteté intellectuelle.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article