Compte rendu de la réunion de négociation annuelle obligatoire sur les salaires du 4 juillet 2013

Publié le par unsaibm.over-blog.com

Intervention de la direction.
La décision à cet instant est d'être sur un plan salaire à zéro. Nous allons  continuer de travailler sur cette question.
Nos motivations :  le contexte économique actuel, :nous sommes dans une année difficile, nous nous en sommes déjà expliqué dans un autre dossier.


Dans une année ou la composante des dépenses sous toutes ses formes à son importance, il nous faut être en ordre de marche pour que la Compagnie reparte.


Aujourd'hui ce n'est pas mur, ce n'est pas la bonne période  et la NAO salaire n'est pas en adéquation avec d'autres mesures qui existent en ce moment.
La porte n'est pas fermée, à cet instant nous n'avons pas de proposition positive.


Cet exercice s'inscrit dans un calendrier qui a été modifié.
Ce plan salaire va s'organiser l'année prochaine de façon différente, le plan salaire sera dans le même timing que la mesure de performance (PBC).
L'année prochaine. les augmentations éventuelles donneront leurs effets à partir du mois d'avril.


Nous allons rester avec la volonté de travailler sur toutes les possibilités qui pourraient s'ouvrir à nous.
Nous laissons  passer la période estivale pour une prochaine négociation en septembre et voir si d'ici là les hypothèses auront changé et seraient plus positives.

 

Déclaration UNSA  à l'attention de la direction,  suite à son intervention.
L'UNSA a revendiqué dans son dernier tract que ceux qui resteront après le PSE ne soient pas pénalisés et qu'il y ait cette année un plan salaire digne de ce nom.
Nous venons d'avoir la réponse .....
Vous comprendrez que celle ci ne puisse pas du tout nous  satisfaire,


Vous ne pouvez pas par ailleurs vous asseoir sur vos obligations légales : salaires minimum garantis annuels, rattrapage dans le cadre de l'égalité professionnelle.


L'UNSA va être sarcastique :
La  Direction à l'air aujourd'hui fatiguée, la  période estivale est propice au repos,  à la prise de hauteur et à la réflexion. Nous vous donnons donc rendez vous à la rentrée en espérant que la direction aura retrouvé tous ses esprits.


L'UNSA reviendra en septembre avec ses revendications:
Ne pas pénaliser ceux qui restent, une augmentation générale propre à compenser le coût de la vie, une prise en compte de la perte plus que probable de la participation.
Quant aux augmentations au mérite, l'UNSA vous laisse l'entière  responsabilité des plans de motivation du personnel, moteur essentiel de la croissance réclamée par l'actionnaire.

Nb : Il est à noter que maintenant la  Prime Variable Annuelle (GDP) est directement liée à la croissance du PTI, il y a de forts risques que celle-ci soit aussi à zéro l'an prochain.

 

L'UNSA reviendra en septembre, avec les autres organisations syndicales représentatives (CFE-CGC, CFDT, CGT) à la table de négociation, avec la ferme interntion que la direction revienne sur ce plan scandaleux

 

nbb : D'autres informations sur le PSE vont être publiées sur le blog d'ici demain soir (vendredi 5 juillet).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article