Calendrier de négociations 2020 chez IBM - Les priorités UNSA

Publié le par unsa ibm

Calendrier de négociations 2020  chez IBM - Les priorités UNSA

CSP Plénier du 30 Janvier 2020

Les sujets prioritaires de négociation UNSA

 

 

 

En préambule L’UNSA constate que pour l’année 2018, 5 accords importants ont été signés.

  • Accord Qualité de Vie au Travail le 26 janvier, échéance au 26 janvier 2021
  • Accord Egalité Professionnelle le 8 février, échéance au 8 février 2021
  • Accord « Dialogue Social et droit Syndical » le 8 juin, échéance au 8 juin 2021
  • Accord « GPEC » le 2 juillet, échéance au 2 juillet 2021
  • Accord « handicap » le 24 octobre, échéance au 1er janvier 2022.
  • Accord CSP le 30 novembre 2017 échéance le 30 novembre 2021.

 

L’UNSA aurait préféré largement que les renégociations et les signatures de ces accords soient étalés dans le temps car toutes ces signatures en 2018 d’accord triennaux laissent présager un deuxième semestre 2020 et un 1er semestre 2021 chargés en négociation.

 

L’UNSA préconise de reprendre les négociations sur QVT et Egalité Professionnelle dès le début du 2eme semestre 2020.

 

L’UNSA regrette que le projet d’avenant à l’accord d’entreprise sur le don de jours de congés du 17 mai 2013, qu’elle avait proposé en février 2018 et qui avait déjà l’aval de la CFDT soit encore resté lettre morte en 2019 et demande comme en 2019 un CSP sur cette question.

 

L’année 2019 a été variée en termes de négociation avec des accords signés (Avenants PEE, OPCO, conventions 0,22%), et d’autres se terminant par un échec car non signés : avenant droit syndical, Comité de Groupe.

 

 

Pour l’UNSA la priorité en 2020 doit être portée sur les sujets de négociations suivants :

 

Accord dons de jour de congés pour enfants malades : Elargir le bénéfice de cet accord à la famille (descendants, ascendants, conjoints, frères, sœurs et autres collatéraux sans limite d'âge) dans le cadre du soutien à la personne malade.

 

Accord d’intéressement :  L’UNSA demande l’ouverture de négociations sur un accord d’intéressement afin notamment de pouvoir faire bénéficier les salariés IBM de la prime Macron.

 

Prime « Macron » :

L’UNSA demande la négociation d’une véritable prime « macron » avec, pour base de négociation une prime de 1000 € pour tous les salariés dont la rémunération est inférieure à trois fois le montant du smic.

 

Accord « CAPI » : Celui-ci été conclu pour une période de 5 ans à partir du 1er janvier 2016. Il arrive en conséquence à échéance le 1er janvier 2021.

L’UNSA demande la renégociation de cet accord, en y intégrant les non-cadres afin qu’ils puissent bénéficier de la possibilité d’y monétariser des jours de congés et d’y effectuer des versements volontaires.

 

DROM-COM : Un certain nombre de dispositions spécifiques concernent les salariés FOO (French Overseas Operations). Celles-ci sont bien souvent des dispositions prises unilatéralement pas la Direction IBM. Certaines n’ont pas évolué depuis un grand nombre d’années.

 

L’UNSA demande, afin que ces dispositions évoluent et soient écrites noires sur blanc, l’ouverture de négociations sur la situation des salariés d'IBM France en Outre-Mer avec notamment les sujets suivants :

 

  • Evolution du programme voiture (compensation passage QPUV en brut et la fiscalité liée à cela / compensation suppression Indemnités Kilométriques / revalorisation prêts voiture).
  • Inégalité de traitement entre les salariés embauchés localement et ceux qui sont localisés avec un détachement (COL A / billets d'avion pour aller en métropole).
  • Prise en compte réelle du différentiel du coût de la vie (e.g. le PMR des salariés des COM les rendent inéligibles au plan salaire - l'outil ne prend pas en compte leur cas).

.

Accord Participation : dans le cadre de la QVT, L’UNSA demande de renégocier la formule de calcul de l’abondement afin que les chances de retoucher un jour de la participation ne soient pas continuellement égales à zéro.

 

Astreintes :  L’UNSA demande une revalorisation des astreintes compte tenu de l’inflation.

 

Accords QVT, Stress : L’UNSA demande une réunion de suivi de ces accords afin d’en faire le bilan et termes d’actions et de résultats.

 

Sur le sujet de la RSE, nous suggérons :

  • Un accord dans la continuité de Think Blue... Be(e) Green sur les sujets environnementaux
    • Prise de conscience des salariés sur le mix énergétique salarié et compagnie
    • Initiatives individuelles et collectives dans les locaux, pour le transport, etc.
  • Un accord sur la sensibilisation aux risques inhérents à la digitalisation dans le cadre de la séparation de la vie privée et professionnelle (fakes news, savoir mieux communiquer avec les réseaux sociaux)
  • Revoir et réactiver les accords sur l’expression des salariés dans le cadre des nouveaux moyens numériques et du nouveau code du travail.

 

Vente au personnel : Une négociation afin de pouvoir continuer de faire bénéficier au personnel l’achat des PC réformés compte tenu des incertitudes pesant sur l’avenir d’Actif.

 

Et Un Rappel : Avoir pour principe d’utiliser exclusivement le mode VOLONTARIAT dans le cas où des cessions/transferts seraient décidés par la Corp (et rechercher un accord de transition comme la loi le permet)

 

Calendrier de négociations 2020  chez IBM - Les priorités UNSA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LHERMITE Patrick 04/02/2020 15:55

Retraité depuis 6 ans, je suis toujours l'actualité syndicale IBM à travers le blog de l'UNSA. Je trouve que ce syndicat mène vraiment bien sa barque et obtient de belles avancées pour les salariés par la négociation ; ça fait vraiment plaisir en comparaison avec ce qui se passe dans notre pays aujourd'hui et le jusqu'au boutisme de certains syndicats.