Frais de repas des détachés - l'UNSA a été entendue - TGA, 13 eme mois, les propositions de la Cie.

Publié le par unsa ibm

Frais de repas pour les salariés détachés chez les Business Partners non couverts par la Cie - L'UNSA a été entendue.

L’UNSA vous informait, le 17 septembre 2018, qu’elle avait interpellé la DRH, au moyen d’un courrier (lien) sur le problème des frais de repas pour les salariés détachés chez les Business Parners qui n’étaient pas couverts par la Compagnie, indiquant à la compagnie que :

L'UNSA considère aujourd'hui, qu'il serait plus productif de trouver, par le dialogue social, un compromis (par voie de négociation ou par décision unilatérale de la compagnie) afin de traiter de ce sujet (par remboursement aux frais réels, ou d'une indemnité forfaitaire compensatrice, par exemple...) plutôt que d'entrer directement en conflit et d'aller saisir immédiatement la justice.

L’UNSA vous informait, dans le même article que :

Après plusieurs contacts avec la Compagnie, un compromis basé sur une prise en charge forfaitaire des frais de repas devrait rapidement aboutir.

Aujourd’hui, une décision officielle de la Compagnie va acter, dans l’intranet, que les salariés concernés se verront attribuer un remboursement forfaitaire de 4,8 € par jour sur justificatif.

L’UNSA, bien que considérant que la Compagnie aurait pu être plus généreuse, se réjouit de la conclusion heureuse d’un dialogue social productif, alors qu’elle s’apprêtait à saisir la justice sur ce dossier qui trainait un peu trop en longueur à son goût.

 

Compte rendu de la réunion de négociation « Astreintes et Partage de la valeur ajoutée » du 18 novembre.

Rien a attendre d’une revalorisation des astreintes ni, en l’état actuel des choses, d’une chance de déclanchement de la participation sauf à négocier une formule dérogatoire demandée depuis longtemps par l’UNSA.

Mais surprise, en marge et en fin de réunion, la direction annonce unilatéralement que, pour motif de prélèvement à la source :

  • La Compagnie travaille sur la possibilité de verser la TGA 2018 en décembre 2018 plutôt qu’en janvier 2019. L’UNSA prend acte de cette possibilité mais revendique que plus personne ne soit sous la TGA.
  • La Compagnie envisage de contacter directement les salariés payés sur 13 mois afin de leur proposer la possibilité de passer sur 12mois. La Compagnie confirmera le 28 novembre.
    Ceci est une revendication constante de l’UNSA que le personnel puisse choisir entre 13 et 12 mois, le passage de 13 à 12 générant un meilleur taux horaire qui se traduit par des gains sur les Indemnités Journalières, les astreintes, les heures supplémentaires et les commissions.

Affaire à suivre …/…
 

N’oubliez pas … du 2 novembre 9h au 8 novembre 14h (heure de paris), Votez UNSA

 

Frais de repas des détachés - l'UNSA a été entendue - TGA, 13 eme mois, les propositions de la Cie.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article