Flash Info UNSA IBM : PTR, fermeture août 2019, don de jours de congés

Publié le par unsa ibm

Compte rendu de la 2eme réunion paritaire de suivi de l’avenant 2 de la GPEC : Plan de Transition vers la Retraite (PTR)

Rappel

L’avenant 2 de la GPEC (PTR) fait suite à une première version de ce plan qui avait été signée uniquement par l’UNSA. Ce dispositif était alors valide car l’UNSA représentant plus de 30% des voix chez IBM, sa signature seule permettait de rendre valide ce dispositif. Cet avenant avait la même durée de validité que la GPEC soit jusqu’en avril 2018.

Ce dispositif permet de réduire progressivement son temps de travail avant la retraite, avec l’aide de « bonus » incitatifs négociés.

Plus de 80 salariés avaient ainsi pu bénéficier de cette première version de ce plan entre Septembre 2017 et avril 2018.

Ce plan ayant montré son attrait auprès du personnel, il a été amélioré dans sa version 2, valide 3 ans à partir du 2 Juillet 2018 et maintenant signé par 3 OS dont l’UNSA.

La principale amélioration, proposée par la compagnie, consiste en la possibilité de rachat de trimestre qui permet au salarié de partir plus vite à la retraite et à la compagnie d’économiser plusieurs mois de salaire.

Compte rendu de la réunion paritaire de suivi du 20 septembre

L’UNSA était présente à cette réunion en qualité de signataire de cet avenant.

En préambule, l’UNSA demande que les premiers bénéficiaires de ce plan puissent bénéficier des nouveaux dispositifs (plancher à 2000 €, rachat de trimestres) arguant que le rachat de trimestre ferait faire de économies à la direction.

La direction, se retranchant sur l’avis de juristes qui mettraient en garde devant la dangerosité d’accepter des améliorations rétroactives, refuse catégoriquement cette possibilité.

A cette occasion l’UNSA regrette de ne pas avoir été appuyée sur sa demande par les autres organisations syndicales signataires et présentes à cette réunion.

Où en est-on des demandes de PTR au 20 septembre ?

150 salariés ont contacté l’antenne pour information, 101 ont demandé un entretien, 6 souhaitaient exclusivement bénéficier de l’avenant 1 (MFDC), 95 personnes poursuivent la démarche.

13 salariés ont d'ores et déjà signé leur avenant permettant de bénéficier du dispositif.

L’accord prévoyant en standard le rachat de 6 trimestres au maximum et la possibilité de passer des cas en dérogatoire après avis de la commission, 14 demandes de rachats de plus de 6 trimestres (maximum 12) ont été présentées et acceptées.

L’UNSA se félicite d’avoir pris le risque de signer seule le premier avenant « PTR ».
En effet les salariés ont montré leur intérêt pour ce dispositif basé sur le volontariat.


L’UNSA, première organisation syndicale chez IBM a ainsi permis que ce dispositif existe et soit maintenant pérennisé, permettant à de nombreux salariés de réduire la pression du travail avec une transition douce vers la retraite.

Prochaine réunion le 15 octobre.

 

Fermeture d’IBM au mois d’août 2019

La direction a informé le CCE de sa décision de continuer la fermeture de la Compagnie en août 2019. La période de fermeture n’a pas encore été décidée. L’UNSA a réclamé que cette information soit rapidement précisée et partagée afin que chacun puisse en tenir compte dans ses prévisions de congés annuels.

L’UNSA a de même réclamé une augmentation de la contribution patronale au CE afin que celui-ci puisse, par augmentation de ses subventions, compenser le surcoût qu’il y a à prendre ses vacances en août plutôt qu’à une autre époque. Devinez la réponse de la direction …

 

Don de jour de congés pour enfants malades

L’UNSA a été à l’initiative de l’accord de don de jours de congés qui permet de faire bénéficier un collègue de jours de congés supplémentaires quand son conjoint ou un de ses enfants et gravement malade. La loi a évolué depuis et permet maintenant de rendre bénéficiaire de ces dons :

Tout salarié ayant dans sa famille, à charge ou non, une personne atteinte d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité ou présentant un handicap lorsque cette personne est, pour ce salarié :

  • Son conjoint (concubin, partenaire lié par un pacte civil de solidarité) ;
  • Un ascendant ;
  • Un descendant ;
  • Un enfant dont il assume la charge ;
  • Un collatéral jusqu'au quatrième degré (Ndlr : qui est apparenté hors de la ligne de parenté directe : les frères et sœurs, les oncles et tantes et leurs descendants, cousins et cousines);
  • Un ascendant, un descendant ou un collatéral jusqu'au quatrième degré de son conjoint, concubin ou partenaire lié par un pacte civil de solidarité ;
  • Une personne âgée ou handicapée avec laquelle il réside ou avec laquelle il entretient des liens étroits et stables, à qui il vient en aide de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne.

L’UNSA, interpelée par le cas d’un salarié a demandé de mettre au calendrier la re négociation de l’accord existant afin de définir les modalités de ces nouvelles possibilités de don dans un esprit de solidarité entre collègues. La direction a écouté l’UNSA et programmé une réunion de négociation le 27 septembre.

L’UNSA a rédigé un projet d’avenant à l’accord existant qu’elle a soumis à la direction.

Flash Info UNSA IBM  : PTR, fermeture août 2019, don de jours de congés
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article