PSE GTS IS - Pour l'UNSA au dela des procédures judicaires, les négociations doivent reprendre

Publié le par unsa ibm

La Direction a annoncé ce jour, à l'occasion d’une réunion manageur, qu’elle allait faire appel de la décision du tribunal administratif concernant l’annulation du PSE GTS-IS 2016.

Pour l’UNSA ceci n’est pas un scoop, il est difficile techniquement pour IBM de faire autrement sauf à avaliser que les organisations syndicales avaient raison de contester le périmètre des catégories professionnelles.

Dès que la Compagnie aura fait appel, le tribunal aura 3 mois maximum pour donner sa décision.

L'UNSA continura d'agir pour que celle ci reste favorable au personnel

Dans l'attente la direction ne prendra pas le risque de continuer le plan avec des licenciements contraints :

  • Les départs volontaires effectués le resteront
  • Les départs en cours seront analysés au cas par cas
  • Les licenciements contraints seront gelés

L’UNSA considère avec conviction que la meilleure solution suite à l’annulation de l’homologation du plan par la justice (qui remet de fait les parties à la case départ) est de reprendre les négociations sur la base d’un plan de départ volontaire actant les départs effectués et programmés qui seraient de fait sécurisés et actant de même l’abandon des licenciements contraints.

Cette négociation pourrait être rapide (de l’ordre de 2 mois) et permettrait de clore définitivement le Plan 2016 et de mettre fin à cette situation délétère nocive pour les salariés et l’avenir d’IBM en France.
Elle permettrait à IBM de sortir de cette situation par le haut et de montrer que la Compagnie est encore capable d’avoir un dialogue social avec les organisations syndicales.

Ce n’est pas parce que la compagnie fait appel que cette solution n’existe plus, un appel peut toujours être enlevé et un accord vaut toujours mieux qu’un procès.

L’UNSA n’est pas naïve. Elle est consciente que ceci ne changera pas l’avenir qui se dessine où la transformation à marche forcée continuera malheureusement de faire des dégâts. Mais pour l'UNSA les avancées se gagnent pas à pas et chaque licenciement contraint abandonné permet d’éviter des situations individuelles et familiales qui pourraient tourner au drame.

L’UNSA appelle toutes les organisations syndicales à la rejoindre sur sa proposition.

L’Union est indispensable pour faire bouger les lignes, la décision du tribunal administratif en est une démonstration éclatante, continuons tous à la nourrir !

L’UNSA défendra toujours avec conviction et sans démagogie l’intérêt de tous les salariés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

IBMER 16/12/2016 22:28

Bonne nouvelle pour les personnes susceptibles d'être licenciées par contre quid des personnes de GBS qui se sont portées volontaires pour sauver un poste GTS ? ces personnes sont déjà parties, les conventions de rupture seront-elles honorées par ibm (solde de tout compte + prime de départ) ?

Guillaume 16/12/2016 21:04

Un grand merci pour tout le temps et l'énergie que vous avez consacré à l'intéret commun des salariés
C'est la stratégie d'IBM France qui est déplorable et non pas cette victoire syndicale (il aurait fallu que la Dirrecte n'homologue tout simplement pas le plan)
Pour ceux qui le regrettent, ne vous inquiétez pas, la compagnie pense à vous et d'autres occasions se présenteront :)

unIBMer 15/12/2016 16:38

Bonjour ,

Je voulais juste remercier l'UNSA pour son travail .
Etant Cadre chez IBM depuis de nombreuses années et licenciable par critères de points , mon poste lui n'est pas supprimé , allez comprendre !!
Pour information , comme beaucoup de mes collegues licenciable par "critere de Points" , EMC m'a proposé 3 postes à 300 kms de chez moi (LILLE) 1 seul avec un status cadres , et les 2 autres en status non cadres . Et cerise sur le gateau , pour ces 3 postes à un salaires inférieur ......
Voila juste pour conclure , j'espere avoir plus de 3 mois de sursis ;-) on verra bien .....
Encore Merci pour vos differentes actions !!!
A bientot

AnOtherIBMer 15/12/2016 23:47

Etant Cadre chez IBM depuis de nombreuses années et licenciable par critères de points , mon poste lui n'est pas supprimé , allez comprendre !!

::Logique comptable et financière that's all..

Aujourd'hui la justice rend un jugement sur la forme et non sur le fond et l'UNSA a raison de dire qu'il ne faut pas être naif sur les transformations à venir.

Bon courage à tous.

anonyme 15/12/2016 08:46

Bonjour
Je ne comprend pas les IBM'er , je n'entends parler que de ce blog mais aucun commentaires de masse pour remercier les syndicats et les encourager . Les individualiste disent leurs mecontentement reste a savoir qui est drerriere ces messages ;-) et les autres ont toujours le nez dans le trou ...Au final les IBM'er sont frileux ou quoi ? en plus c'est Anonyme .Si la direction voit ca elle doit ce dire ...bon au final ils ont gagné et alors ..ca change quoi pour nous en 2017 on va faire un carton facile... les IBM'er restant sont toujours aussi doux comme des moutons comme j'ai pu lire plus loin. Vous êtes une proie facile pour le grand mechant loup. et ,comme le petit chaperon rouge, vous avez le petit pot de beurre en vous promenant dans la forêt ;-) on ce sait jamais ca peut servir.

Joyeux Noel les winners 22/12/2016 10:42

C'est bien vu pour le petit pot de beurre , sauf qu'on est pas dans "Un Tramway nommé désir",puisqu'il n'y a q'une volonté unilatérale de nous sodomiser (et puisque c'est (comme ils disent "pour des raisons économiques") j'ai bien peur que ça va être un licenciement A SEC , sans le moindre beurre (réservé a une élite (TOP GUNS comme ils disent)

UNSAKILLER 14/12/2016 10:27

Merci l'UN SA vous venez de plomber ma fin d'année qui devait être super car je me faisais viré et je repartais sur de meilleures bases..... Mais grace à vous je me fais entuber tout du long..... Nice !

ananyme 15/12/2016 08:17

C'est bien français ça...un jour on dit les syndicats sont des nuls, ils ne font rien et, un jour on dit les syndicats n’auraient pas dû faire ça. Tu n’as qu’à négocier à titre individuel puisque tu ne parles que de toi. Les syndicats ont fait une action de groupe pour sauver 60 collègues et pas seulement ton nombril.

UNDIVIDUALISMKiller 14/12/2016 16:22

Bonjour,
Pourquoi ne pas négocier individuellement ton départ avec la direction, si tu souhaite partir et qu'IBM souhaite te voir partir, quel est le problème ? ( Rien ne t’empêche de négocier ton départ, ou de confirmer a titre individuel si tu était déjà dans le cadre d'un départ volontaire ). Tu imagine te faire entuber quand la solution qui sauve certains est moins avantageuse financierement pour toi ?