Infos du jour : suivi du PSE et projet Gallium

Publié le par unsa ibm

Réunion du comité de suivi du PSE du 21 Novembre 2016.

Nous passons de 91 salariés potentiellement licenciables à 63.

Les chiffres détaillés par phase

1ere phase

360 postes supprimés
- 20 reclassements anticipés dans les catégories professionnelles concernées
- 14 départs (démissions, …) dans les catégories professionnelles concernées
reste 326
- 131 Partis en mesures volontaires
- 90 partis en substitution
reste 105
- 14 personnes en situation de handicap dans les catégories professionnelles concernées
reste 91

2eme phase
52 salariés ont postulé sur un GOM (de substitution ou non)
91 ciblés par les critères d’ordre potentiellement licenciables
- 5 nouveaux départs en mesures de fin de carrière
- 13 substitutions acceptées
- 9 nouveaux reclassements volontaires acceptés  (GOM qui ne sont pas de substitution vers IBM France ou ses filiales et coentreprise :BP2i, IBM CIC, IBM Interactive)
(soit 13+9 = 22 postes acceptés sur les 52)
- 1 situation de handicap nouvelle
reste 63 (91-5-13-9-1)

Les 63 restants se décomposent en 17 Technical Service et 46 IT Specialist.

Les 52 salariés (sur les 91) qui ont postulés sur des GOM en 2eme phase se verront signifier leur situation (accepté sur un poste ou non) par mail qui devrait être adressé le mercredi 21 novembre.

Les 63 désignés par les critères d’ordres restant recevront une ou plusieurs propositions de reclassement soit en fin de semaine soit le lundi 28 novembre.

Au total 3 mobilités contraintes ont été proposées aux Technical Services.

L’UNSA a demandé que soit traité en commission de suivi le reclassement  des salariés qui ne sont pas ciblés par les critères d’ordre et dont le poste est supprimé du fait du PSE.

La direction réaffirme qu’il n’y aura dans ce cas pas de mutation contrainte pour les IT Specialist, mais ne s’interdit pas d’envoyer les salariés en mission sur d’autres régions.

L’UNSA demande que les salariés reçoivent des fiches de poste comme il existe au Syntec, qui informent notamment de la durée de la mission, sachant que dans la convention de la métallurgie les règles ne sont pas les mêmes pour des missions de moins ou de plus de 3 mois.

La Direction indique qu’un refus de mission conduira à un licenciement et qu’il serait « limite de le considérer comme un licenciement économique ».

Reste à attendre la décision du tribunal administratif sur la décision d’homologation de ce PSE par la DIRECCTE. Prochaine étape plaidoiries le 1er Décembre et décision du tribunal avant le 15 décembre.

 

Projet Gallium de transfert du personnel de support administratif vers Manpower Group Solution.

Plaidoiries au TGI de Nanterre le 22 novembre à 14h

L’intersyndicale UNSA, CFDT, CGT, CGC, CFTC appelle le personnel à un mouvement de grève pour la journée du mardi 22 Novembre 2016.
Les revendications professionnelles sont notamment celles liées au projet GALLIUM et afin de permettre à toutes les salariées de Global Administration qui le désirent, d'assister a l'audience du tribunal de Grand Instance qui se déroulera ce jour là.

L’UNSA appelle tous les salariés IBM à rester mobilisés et solidaires devant ces projets de démantèlement de la Compagnie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article