2eme réunion de négociation du PSE 2016

Publié le par unsa ibm

La direction annonce qu’elle a répondu à la demande de l’UNSA en proposant un accord de méthode distinct d’un éventuel accord majoritaire.

L’UNSA fait une déclaration (lire ici) pour rappeler qu’elle est totalement opposée aux licenciements économiques, qu’elle exige d’élargir le volontariat à l’ensemble des catégories professionnelles équivalentes (PM, IT spécialist) de la Compagnie et demande à ce que les conditions du volontariat soient à minima celles du PDV 2015 (lire ici)

Les interventions ont ensuite porté sur la définition des catégories professionnelles, que la plupart des organisations syndicales estiment non conforme en demandant  que le périmètre de volontariat soit étendu.

Ce que la Direction réfute en considérant que l’appartenance à l’entité distingue la catégorie professionnelle.

La direction persiste sur le fait qu’elle ne reviendra pas aux mesures du PDV 2015, car ce n’est pas un PDV mais un PSE sur GTS IS.

Sur la question du calendrier social proposé, l’UNSA fait remarquer que les experts n’auront pas rendu leur copie avant que les négociations ne soient terminées et que l’information soit communiquée au salarié et de fait incomplète.

La Direction confirme que même en cas d’accord de méthode, les licenciements auraient lieu semaine 49.

L’UNSA insiste et indique pouvoir montrer que des transferts entre GTS et GBS existent de longue date (transferts, DOU de Project Managers et d’IT Specialist), et, par conséquent,  les substitutions doivent avoir lieu dès la phase 1 afin de privilégier le volontariat.

L’UNSA informe la Direction qu’elle est  choquée par la communication autour de ce plan car ce sont les manageurs 1ères lignes, eux même touchés par le plan, qui doivent donner les informations à la base, avec risque de distorsion puisque l’information descend des Exec via les 3ème et 2ème lignes, et qu’il faudrait que la DRH et les Exec prennent leurs responsabilités en donnant eux même  l’information aux salariés de GTS IS.
La Direction affirme que les manageurs 1ere ligne  ne sont pas chargés de cela et qu’ils sont seulement informés de la situation.

La Direction informe que la prochaine réunion aura lieu le 13 avril à 14h et qu’elle fera parvenir un accord de méthode amendé d’ici là.

A noter que le CSP sur les astreintes du 21 avril est remis sine die.

L’UNSA considère que la Direction campe sur des positions sans aucune ouverture. A la date d’aujourd’hui il est peu probable qu’un accord se dégage entre les Organisations Syndicales et la Direction concernant ce plan qui devra en tout état de cause être homologué par la Direccte.

L'UNSA, devant la position intransigeante de la Direction,  propose aux autres organisations syndicales de réunir les salariés de GTS / IS en assemblées générales dans chaque établissement,  afin que ceux-ci s’expriment et se préparent à défendre leurs droits.

Consultez ici toutes les informations sur le  PSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article