Négociation annuelle obligatoire sur les salaires - Réunion du 12 février

Publié le par unsa ibm

 

En liminaire l'UNSA fait la déclaration suivante :

« L’UNSA s’insurge devant la communication éhontée que la Compagnie a fait  passer  auprès des manageurs concernant la réalisation du plan Salaire 2014.

Pour l’UNSA  il  est totalement  faux de dire qu’IBM a distribué 2,04% d’augmentation de salaire en 2014 quand  on sait qu’une partie non négligeable de cette « augmentation » consiste  en fait en un rattrapage de salaire pour les salariés en dessous du taux garanti annuel de la convention de la métallurgie et  consiste juste à  leur distribuer ce qui leur est de toute façon dû.

In fine ces salariés constatent que leur salaire annuel n’a pas changé d’un iota et que leur taux réel d’augmentation est tout simplement égal à zéro.

Annoncer de même que « l’absence de GDP a renchéri  le coût des primes exceptionnelles versées en janvier 2015 », laisse l’UNSA  pantois pour deux raisons :

  • Parler de coût supplémentaire quand il s’agit uniquement d’attribuer le complément de salaire permettant au salarié d’arriver au salaire minimum qui lui est du est  tout simplement  mathématiquement faux et  montre bien le  manque de respect de la compagnie envers  son personnel. Ceci démontre à l’évidence que le financier à tué le social chez IBM.
  • Qualifier de » prime exceptionnelle » ce rattrapage est plus  digne d’un sketch des max brother que d’une communication sérieuse et respectueuse du personnel.

Il est tout aussi faux de dire que ces 2,04% sont  versus un engagement de 1,5% négocié avec les organisations syndicales.

L’UNSA considère qui si la compagnie avait voulu dire la vérité,  elle aurait du expliquer  aux manageurs  que ce 1,5% était  une décision unilatérale de la direction après un constat de désaccord avec les organisations syndicales  suite à la négociation annuelle obligatoire sur les salaires de 2014, ce  qui est devenu  malheureusement  habituel  depuis de très longues années.

L’UNSA ne pourra pas arriver à un accord avec la Compagnie sur les salaires  tant que celle-ci ne séparera pas clairement dans ses statistiques  les vraies augmentations, des rattrapages de salaires concernant les personnes en dessous des minimas de la convention de la métallurgie. 

L’UNSA déplore qu’au fil des ans, ces rattrapages  deviennent de moins en moins rare et concernent de plus en plus de salariés.

L’UNSA réclame de plus  d’avoir des statistiques de réalisation du plan salaire  par niveau de PRG,  BU et manageur/managé. »

Après présentation des statistiques 2014 la direction fait un tour de table pour connaître les demande de chaque Organisations syndicales.

Réponse de l’UNSA

L’UNSA suite à sa déclaration liminaire considère que l’on n’est pas dans le cadre d’une négociation loyale et sincère.
L’UNSA attend la prochaine réunion de négociation
L’UNSA considère que si Ginny Romety a annoncé qu’elle distribuerait cette année une prime variable, elle s’en ait déjà attribué une bonne part ayant récemment  obtenu une augmentation  de 11% pour elle-même.

L’UNSA n’ a pas envie de donner de désidérata alors que la négociation se terminera, comme d’habitude,  par un constat de désaccord avec une décision unilatérale de la Direction, imposée par la Corp, qu’elle essaiera de vendre comme un résultat négocié avec les organisations syndicales.

La direction annonce ensuite la décision unilatérale suivante :
TCR (augmentation au mérite) taux de 1% de la masse salariale qui sera distribué uniquement aux  «top contributeurs » (Pbc 1 et 2+) avec un taux de couverture qui sera inférieur à 100% (sans autre précision).
La direction annonce que les manageurs  recevront dans les jours qui viennent les instructions pour la distribution de ce 1% ainsi que pour la répartition de la prime variable annuelle (GDP) qui sera payée sur le salaire de Mars.

Les salariés noté 2 sont éligibles à la GDP (ce qui ne veut pas dire qu'ils auront tous de la GDP).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

electricien 27/03/2015 19:17

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

pas nain pas connu 18/02/2015 15:14

"L’UNSA s’insurge "...
"Pour l’UNSA il est totalement faux"...
..."laisse l’UNSA pantois"...
"L’UNSA considère "...
"L’UNSA ne pourra pas arriver à un accord"...
"L’UNSA déplore "...
"L’UNSA réclame de plus"...

"L’UNSA n’ a pas envie de donner de désidérata alors que la négociation se terminera, comme d’habitude, par un constat de désaccord avec une décision unilatérale de la Direction, imposée par la Corp, qu’elle essaiera de vendre comme un résultat négocié avec les organisations syndicales."...


Rien de nouveau sous le soleil, bref, la routine, c'est comme ça tous les ans depuis des années et c'est pas demain la veille que ça changera.
Enfin si, va y avoir du changement mais en pire dans le monde du travail, suffit de suivre l'actualité.

Tant que les salariés ne réaliseront pas qu'ils détiennent un réel pouvoir dans l'entreprise, rien ne changera et les dirigeants continueront de leur tondre la laine sur le dos.
Sans le travail des salariés : pas de revenu, pas de profit, pas de dividende ni de stock option pour les dirigeants us et français.

http://img.over-blog.com/320x400/0/13/58/83/BLOG/Images-2013/Macron-Charb.jpg

http://img.over-blog-kiwi.com/0/55/29/40/20150131/ob_d6afca_2-loi-macron-vue-charb-l-o9m1wp.jpeg

http://img.over-blog-kiwi.com/0/55/29/40/20150131/ob_11c975_4-loi-macron-vue-charb-l-3fodjr.jpeg

dormez braves gens, c'est moins fatigant que réfléchir.

electricien paris 17/02/2015 11:35

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Inconnu 13/02/2015 07:20

Bravo à l'UNSA ne pas participer à cette mascarade! Cela fait bien longtemps que ces réunions ne sont plus des négociations.

Je trouve également honteux qu' ibm parle de prime et d'augmentation pour tout ce qui touche à la RGA.

Personnellement, j'ai perdu des milliers d' € en primes GDP réintégrées dans le salaire annuel!